5 conseils pour une communication plus accessible

Quelques conseils pour que vos activités de communication et dissémination soient plus accessibles et inclusives.

 

Les projets financés par Horizon Europe requièrent la mise en œuvre d’activités de communication et de dissémination. Les réseaux sociaux sont un moyen particulièrement efficace d’atteindre vos cibles et de partager les actualités de votre projet et ses résultats.

Cependant, les informations que vous partagez en ligne ne sont pas toujours accessibles à tous. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour vous aider à rendre votre communication plus inclusive et vous assurer qu’autant de personnes que possible puissent accéder à vos contenus.

Voici 5 conseils pour rendre votre communication plus accessible sur les réseaux sociaux :

  1. Ecrire une description pour vos images. Lors de la publication d’un post avec des images, il est important d’ajouter un texte alternatif descriptif (ou Alt Text). Toutes les plateformes proposent cette option et cela permettra aux personnes utilisant un lecteur d’écran d’avoir une juste description de l’image. Des recommandations sont disponible sur cette page (en anglais).
  2. Ajouter des sous-titres à vos vidéos de projet. Il y a plusieurs façons d’ajouter des sous-titres à une vidéo sur YouTube. Vous trouverez des instructions sur cette page et voici un exemple du projet SFERA-III. La plupart des plateformes de réseaux sociaux donnent aussi la possibilité d’en ajouter lors de la publication de vidéos. Sur YouTube, il est aussi intéressant d’ajouter des sous-titres dans d’autres langues avec l’aide de vos partenaires de projet. Cela vous aidera à atteindre vos cibles dans tous les pays impliqués dans votre consortium.
  3. Utiliser des majuscules dans vos hashtags. Commencer chaque mot dans un hashtag avec une majuscule rendra sa lecture plus facile par un lecteur d’écran, mais aussi par les utilisateurs en général. Par exemple, il est préférable d’écrire #HorizonEurope, plutôt que #horizoneurope.
  4. Choisir les bonnes couleurs. Il y a un grand nombre d’outils en ligne qui permettent de sélectionner une palette de couleurs adaptée pour les personnes daltoniennes. C’est en particulier important si vous partagez un graphique présentant les résultats d’un projet de recherche. Vous trouverez ici un simulateur afin de tester vos images.
  5. Utiliser des emojis avec modération.  Un lecteur d’écran décrira tous les emojis un par un ce qui peut constituer une gêne pour les utilisateurs. Vous pouvez bien sûr continuer à utiliser des emojis, mais pensez à ne pas en inclure trop à la suite.

Nous espérons que vous êtes maintenant prêts à appliquer ces quelques conseils pour vos activités de communication et dissémination !

 

En résumé

L'image reprend les 5 conseils pour une communication plus accessible

 

Pour en savoir plus (en anglais) :

Les principales plateformes de réseaux sociaux ont des pages dédiées à l’accessibilité :

S'ABONNER À LA NEWSLETTER